UA-71875487-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/12/2012

Mauvaise graine ... dans le monde de vhs!

VHS, auteur elle-même (voir son blog), a lu Mauvaise graine.

Elle nous en dit quelques mots:

http://www.danslemondedevhs.com/article-mauvaise-graine-b...

23/12/2012

Mauvaise graine... par Alain Bertrand

ALAIN BERTRAND, écrivain Belge et auteur de déjà nombreux ouvrages publiés en Belgique et en France, parle de Mauvaise graine... et en bien, puisque voici un

ELOGE DE LA MAUVAISE GRAINE

 

 

On connaît l’expression « mauvaise graine » … Elle comprend sa dose de malice et d’irrévérence, mais s’applique-t-elle à l’auteur de ce roman ? Béatrice Deparpe est une personne affable, discrète et généreuse. Contrairement à la plupart des écrivains, elle ne s’occupe pas que d’elle-même. On la sait fidèle collaboratrice des Amis de l’Ardenne.

Par bonheur, son altruisme ne l’empêche pas de composer une fable sur le monde paysan ou plutôt sur la disparition de l’idée édénique que le citadin s’en fait trop souvent. D’une plume toute en fausse candeur, Béatrice Deparpe commence par planter un décor de basse-cour, avant de nous présenter un couple de petits fermiers hauts en couleurs : Hyppolite et Marie-Marguerite Fergon. Ceux-là se lèvent avant le coq et ne bousculent pas la nature ; ils survivent de peu, regardent la télévision le dimanche et ne franchissent la barrière de l’horizon qu’en cas d’extrême urgence. Survient une catastrophe météorologique ; il faut acheter des graines alors que l’argent manque.

Mais le désastre, bientôt, fait place à une révélation : voilà que le coq chante clair et que les poules pondent gros. Et nos fermiers, au lieu d’y voir une éclaircie provisoire, se mettent à rêver de produire davantage, et du bio ! Du rêve à la réalité, il y a les investissements, les banquiers et l’arrivée de Marcellin. Tout à sa réussite, Hyppolite s’éloigne de la ferme, tandis que son épouse redécouvre les joies de la chair et les malheurs engendrés par le progrès.  C’est que les maladies prolifèrent en même temps que les malformations à la naissance ou les animaux mort-nés.

Faut-il le dire ? Tout l’intérêt de cette mauvaise graine tient dans la drôlerie des situations et dans la malice d’une langue qui, tour à tour, se joue des situations, épouse le parler populaire et s’amuse d’elle-même. Ceci donne à la lecture un côté très plaisant : on se laisse prendre par la main, comme à l’époque bénie de l’enfance où lire conduisait à s’émerveiller tout en acceptant d’être ému.

 

Béatrice Deparpe, Mauvaise graine, La Plume éditions.

                                                                                     Alain Bertrand

 

01/12/2012

Et la bibliothèque d'Asfeld fut!

9 bénévoles, des centaines d'heures de reflexion, de démarches, de travail pour un projet qui a vu le jour, finalement, au plaisir de bien des habitants de cette petite commune.

Le projet, c'est la bibliothèque municipale d'Asfeld, installée depuis hier dans l'ancienne salle de la Justice, repeinte, meublée et éclairée de belle manière pour accueillir un public qui était demandeur. En témoignent les visites, toute la journée aujourd'hui, les inscriptions, nombreuses, et les emprunts de livres qui ont pu être faits grâce à la motivation de ces quelques personnes qui n'ont encore pas chômé.

Portes ouvertes: portes ouvertes et accueil chaleureux, convivial, autour d'un café et de galette au sucre, sourires aimables, il n'y avait rien à redire!

La plus jeune bénévole a 18 ans, et prépare son Baccalauréat, les plus âgés ont passé la soixantaine, mais l'énergie est la même, l'envie et la passion aussi. Le livre, la lecture, l'écriture et tout ce qui peut être réalisé à partir du livre... L'équipe de la bibliothèque travaille à animer ce nouveau lieu d'échange, de partage autour de l'objet livre.

Aujourd'hui, il y avait un café-livres sur le thème des contes de Noël, un atelier de création de marque-page, une invitation pour les enfants à découvrir le coin des bébé-lecteurs.... Pour ma part, je venais présenter mes activités et mes livres, et lire quelques pages. Merci encore pour cette invitation, j'ai passé un excellent après-midi, dans une bonne ambiance et suis heureuse d'avoir fait connaissance avec des gens qui sont réellement passionnés. Comme moi.

Bientôt, ce seront d'autres animations, autour du livre, de la littérature, de la lecture, d'autres invités, le programme est disponible auprès de la bibliothèque.

Amis du livre, amis d'Asfeld et de ses alentours, n'hésitez pas, la bibliothèque municipale est là pour vous, pour le livre, et l'équipe d'animation sera là, je n'en doute pas, pour vous accueillir comme il faut. Rendez-lui au moins une visite!