UA-71875487-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2012

Mauvaise graine , un roman frais et distrayant!

couv1.JPGMAUVAISE GRAINE, roman, Béatrice DEPARPE

 

Un coq qui fait la grasse matinée, des poules plus fainéantes encore, une sécheresse qui dure, un dessin animé raté, il n’en faut pas plus à Hyppolite Fergon pour entrer dans une colère mémorable  et salvatrice.

C’est le début d’une ascension fulgurante pour ce petit fermier, tôt habitué à travailler dur et à vivre chichement, loin de la ville, des hommes et du monde moderne.

Il pense bio, cultive bio, élève bio et ça rapporte !

Mais l’argent et la réussite suffisent-ils au bonheur  des  gens simples ?

D’un ton volontairement drôle, au travers de dialogues farcis de jeux de mots, de scènes cocasses et de situations plus burlesques que fâcheuses, Béatrice Deparpe nous conte la vie fabuleuse d’un couple d’agriculteurs confronté à  la réussite et aux tentations qu’elle amène.

C’est frais, original et distrayant.

 

Béatrice DEPARPE a déjà publié romans et nouvelles dont un recueil, La nègre, chez La plume éditions. Elle aborde avec Mauvaise graine un tournant dans l’écriture, s’éloignant de ses premiers textes pour s’inscrire, volontairement, dans un registre plus tendre et non dénué d’humour.

 

Mauvaise graine, roman, 160 pages, 14.90 euros, La plume éditions, septembre 2012 (renseignements auprès de l’auteur sur ce blog)

Les commentaires sont fermés.